chronologie et typologie
des
détendeurs CG45
commercialisés de 1946 à 1955

Le CG45 ou le détendeur qui n'avait pas de nom...

C’est en 1945 que le commandant Jacques-Yves Cousteau et l’ingénieur Émile Gagnan déposèrent le brevet du scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN.

Il s’agit alors d’un dispositif constitué d’une réserve d’air comprimé portative (composée de 1,2 voir 3 bouteilles en aluminium) équipé d’un détendeur à la demande qui en est la pièce maitresse.

Ce détendeur permet d'offrir  de l'air en quantité suffisante, détendu automatiquement au niveau des poumons du plongeur.

Sa position dorsale assure un confort respiratoire maximum, la membrane se trouvant à la hauteur des bronches.

Il se compose de deux étages de détente. Le premier étage transforme la haute pression en une pression intermédiaire (dite moyenne pression) d'environ 11,5 bars  Le second étage fourni à la demande, de l'air à la pression ambiante régnante à n'importe quelle profondeur.

Sa facilité d'utilisation élimine efficacement le risque d'essoufflement.

Sa conception ne peut provoquer un manque d'air, son circuit ouvert à l'expiration, conduit les bulles hors du champs de vision.

Pour lancer sa commercialisation la société Air Liquide créera une filiale : la SARL LA SPIROTECHNIQUE qui vois le jour le 26 Mai 1946.

Au tout début, les premiers détendeurs du scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN n'avaient pas de plaque constructeur, le numéro de série était poinçonné soit sur la casserole avant (pour les premiers), soit sur le corps haut-pression sur les suivants et cela au moins jusqu'à fin 1946.

En 1947 apparût la première plaque constructeur, aucun nom, juste l'inscription suivante:

SCAPHANDRE AUTONOME

COUSTEAU-GAGNAN

breveté S.G.D.G

LA SPIROTECHNIQUE

S.A.R.L

Siège social 6 Rue Cognacq Jay, Paris VII

N° 001

 

Ce n’est qu'à partir de 1955, à la sortie du Mistral que  le détendeur sera considéré comme un élément dissociable du reste du scaphandre autonome. Les plongeurs le dénommeront CG45 (abréviation de Cousteau-Gagnan 1945), dénomination qui restera jusqu’à nos jours.

 

Ce détendeur sera commercialisé de 1946 à 1956 en sachant qu’en 1956 il sera produit uniquement en version narguilé.

En effet, le CG45 est le seul détendeur double tuyaux de la marque qui soit convertible en narguilé et vis versa. Il suffit pour cela de supprimer le mécanisme du premier étage en condamnant  le trou avec un bouchon prévu à cet effet coté membrane puis en remplaçant l’étrier par un raccord basse pression ou le tuyau du narguilé pourra se raccorder.

La typologie et la chronologie des CG45

J’ai divisé les CG45 en 2 types principaux :

  • Le CG45 dit à gamelle archaïque  (1946–1949) qui est le plus rare. Il se divise en 3 versions soumises à l'évolution du détendeur entre en 1946 et 1949: les sans plaque constructeur, les grosses plaques SARL et les petites plaques SARL

  • Le CG45 dit à gamelle standard et PRO (1950-1956) qui est le plus commun. On le voit apparaitre des 1950 avec la version PRO qui s'utilise sur le nouveau vêtement PHOQUE, puis se généralise dès 1951 sur tous les modèles avec une version standard en complément lors du passage de LA SPIROTECHIQUE en SA.

 
LES CG45 À GAMELLE ARCHAÏQUE 

Les CG45 à gamelle archaïque se reconnaissent  à leurs fines tubulures d’un diamètre de 22 mm et plus particulièrement à celle d’expiration qui est coudée à 45°.

La raison en est simple : sur les premiers scaphandres le détendeur était monté derrière la bouteille et ce coude permettait de ramener le tuyau annelé à l’avant sans le cintrer. Malheureusement ce positionnement exposait le détendeur aux chocs lors de chute et plus grave encore en plongée,  en soumettant les tuyaux annelés aux roches ou aux tôles coupantes des épaves …

Cette configuration sera rapidement abandonnée pour ramener le détendeur entre le plongeur et la bouteille afin de le protéger, ne nécessitant plus de couder la tubulure d’expiration.

LES CG45 SANS PLAQUE CONSTRUCTEUR

Dans un premier temps le numéro de série était estampillé directement sur la gamelle d’expiration puis par la suite au dos sur le corps HP juste à coté de l’étrier, les détendeurs de cette période date de 1946. 

Je n’en connais que 3 exemplaires : le numéro de série 150, 516 et 568. Cette variante est donc très rare. Ces premiers détendeurs étaient vendus avec un embout métallique de type FERNEZ. Dans la galerie vous avez l'image présentant le détendeur dans le catalogue de 1946.

DÉTENDEUR CG45 ARCHAÏQUE SANS PLAQUE CONSTRUCTEUR

Détendeur CG45 archaïque sans plaque constructeur avec numéro de série 568 estampillé à la base du corps HP

DÉTAIL DE LA GAMELLE

Détail de la gamelle du CG45 archaïque sans plaque constructeur.

VU ARRIÈRE DE LA GAMELLE

Vu arrière de la gamelle du CG45 archaïque sans plaque constructeur.

DÉTAIL DE L EMPLACEMENT DU NUMÉRO DE SÉRIE

Emplacement du numéro de série sur les CG45 archaïque.

DÉTAIL DE LA COURBURE DE LA TUBULURE D'EXPIRATION

Détail de la courbure d'expiration du CG45 archaïque.

VUE OUVERTE DE LA GAMELLE DU CG45

Vue ouverte de la gamelle du CG45 archaïque sans plaque constructeur.

CG45 ARCHAÏQUE AVEC NUMÉRO ESTAMPILLÉ SUR LA CASSEROLE AVANT

Détail de la gamelle du CG45 archaïque sans plaque constructeur mais avec numéro de série estampillé sur la casserole avant.

ENSEMBLE SCAPHANDRE AUTONOME DE 1946

Premier ensemble scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN sortie en Juillet 1946.

PHOTO EXTRAITE DU MANUEL D'UTILISATION DU CG45 DE 1946

Photo extraite du manuel d'utilisation du CG45 de 1946.

MONTAGE DU DÉTENDEUR SUR LES SCAPHANDRES AUTONOME EN 1946.

Montage du détendeur sur les scaphandres autonomes de 1946, le détendeur est placé à l'arrière et non entre le plongeur et le bloc. ce qui oblige une courbure de la tubulure d'expiration pour éviter le cintrage du tuyau annelé.

DÉTAIL INTERNE DU CG45

Détail interne du CG45.

PUBLICITÉ DE 1946

Publicité de 1946

PUBLICITÉ DE 1946

Publicité de 1946

PUBLICITÉ DE 1946PUB3

Publicité de 1946

PUBLICITÉ DE 1946

Publicité de 1946

DOCUMENT CG45

Document de 1946 sur le CG45.

SCHÉMA DE PRINCIPE DU CG45

Schéma de principe du CG45.

ÉCLATÉ SCAPHANDRE AUTONOME

Éclaté scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN.

 
LES CG45 À GROSSE PLAQUE SARL

En 1947 est apparut la première plaque constructeur appelée grosse plaque SARL. Vous pouvez voir Maurice Fargues quelques minutes avant sa plongée fatidique  du 17 Septembre 1947 préparer son scaphandre avec son détendeur grosse plaque SARL sur une photo présentée ci-dessous.

Il y a eu probablement une période de transition alternant détendeurs avec ou sans plaque.

Cette hypothèse est basée sur le faite que j’ai retrouvé le N° 537 avec une grosse plaque SARL et  le N° 568 sans plaque mais avec le numéro de série estampillé sur le corps HP.

Le CG45 à grosse plaque SARL est de base commercialisé avec un large embout caoutchouc  réalisé par GODEL pour la Spirotechnique.

À noter que le N°864 se termine par la lettre N. Il est monté en narghilé donc peut être N pour narghilé....

 Ce détendeur proviendrait de l'arsenal de l'Orient. On ignore la raison de la présence de cette lettre, cependant même si à ce jour c’est le seul grosse plaque SARL connu avec cette particularité on peut supposer qu’une petite  série à été éditée.

Le plus gros numéro de série d’un CG45 grosse plaque SARL connu à ce jour est le N°1097 ce qui signifie qu’une quantité d’environ 550 /600 unités a été produite mais la majorité a été détruite à la sortie du détendeur MISTRAL. Mes recherches m’ont permis d’en retrouver que 11 à travers le monde, ce qui en fait un des détendeurs les plus rares et des plus recherchés par les collectionneurs.

DÉTENDEUR CG45 GROSSE PLAQUE SARL

Détendeur CG45 grosse plaque SARL portant le numéro de série 1097. Il s'agit d'un des tous derniers exemplaires produits.

DÉTAIL GAMELLE DU CG45 GROSSE PLAQUE SARL

Détail de la gamelle du CG45 grosse plaque SARL numéro de série 1097.

EMBOUT GODEL DU CG45 GROSSE PLAQUE SARL

Détail de l'embout de LA SPIROTECHNIQUE conçu par GODEL pour le CG45 grosse plaque SARL.

EMBOUT GODEL DU CG45 GROSSE PLAQUE SARL

Vue arrière de l'embout caoutchouc avec les indications du fabriquant GODEL.

CG45 GROSSE SARL NUMÉRO DE SÉRIE 537

Voici le plus petit numéro de série de CG45 grosse plaque SARL connu à ce jour. Il porte le numéro 537.

CG45 NARGUILÉ NUMÉRO DE SÉRIE 864 N

Gamelle du CG45 narguilé numéro de série 864 N. N peut être pour "narguilé"?

DÉTAIL ARRIÈRE DE LA GAMELLE DU CG45 GROSSE PLAQUE NARGUILÉ

Détail de la gamelle arrière du CG45 grosse plaque SARL narguilé numéro de série 864 N.

DÉMONTAGE D UN CG45 GROSSE PLAQUE SARL

Démontage d'un CG45 grosse plaque SARL

PHOTO EXTRAITE DU MANUEL D'UTILISATION DU CG45 GROSSE PLAQUE DE 1947

Photo extraite du manuel d'utilisation du CG45 grosse plaque SARL de 1947.

COFFRET COMPLET DU CG45 GROSSE PLAQUE SARL NARGUILÉ

Coffret complet du CG45 grosse plaque SARL narguilé.

MAURICE FARGUES

Maurice Fargues quelques minutes avant sa plongée fatidique  du 17 Septembre 1947 préparant son scaphandre avec son détendeur grosse plaque SARL.

SCHÉMA DE PRINCIPE DU CG45

Schéma de principe du CG45.

Vous trouverez ci-dessous en diaporama les 12 grosses plaques de collections privées que j'ai trouvé à ce jour à travers le monde: les numéros 537 - 631- 684 - 763 - 828 - 856 - 864N - 941 - 969- 970 - 1080 - 1097 (cliquez pour agrandir les photos)

CG45 537

Détendeur CG45 537

CG45 631

Détendeur CG45 631

CG45 684

Détendeur CG45 684

CG45 763

Détendeur CG45 763

CG45 828

CG45 numéro de série 828, il s'agit d'une version narguilé.

CG45 864N

Détendeur CG45 864N

CG45 856

Détendeur CG45 856

CG45 941

Détendeur CG45 941

CG45 969

Détendeur CG45 969

CG45 970

Détendeur CG45 970

CG45 1080

Détendeur CG45 1080

CG45 1097

Détendeur CG45 1097

 
LES CG45 À PETITE PLAQUE SARL

En 1949  (peut-être fin 1948) apparaît le CG45 à petite plaque SARL, il se décline en 2 variantes :

 

-Celle avec la gamelle archaïque qui est toujours produite mais l’embout caoutchouc GODEL est remplacé par un embout métallique droit de type Fernez.

 

-Celle avec la première gamelle standard à partir de 1950 comportant une configuration dite PRO (professionnel). Elle a été spécialement mise au point pour le tout nouveau vêtement à volume constant mis au point par LA SPIROTECHNIQUE : la combinaison PHOQUE.

Sur cette gamelle les tubulures ont un diamètre plus important puisque l’on passe de 22 à 25mm en sachant que celle d’expiration n’est plus courbée. Elles disposent de raccords filetés soudés à l’étain qui permettent non seulement d’équiper le détendeur du fameux embout PRO mais aussi de désolidariser facilement les tuyaux annelés au niveau de la gamelle ou de l’embout qui reste rattaché à la cagoule du vêtement phoque.

À l’heure d’aujourd’hui le plus petit numéro de série d’un CG45 petite plaque SARL connu est le N°1137 et le plus gros N°1871, soit une production  estimée d’environ 750 à 800 unités. Malgré cela je n’ai réussi à recenser à ce jour qu'une vingtaine d'unités à travers le monde simplement car beaucoup ont été jetés à la ferraille lors de la sortie du détendeur MISTRAL.

Un détail important, les premières unités à petite plaque SARL étaient monté "à la grosse plaque", c'est à dire verticalement, la longueur de la plaque perpendiculaire aux tubulures. Ce n'est probablement qu'à partir de 1950 (autour du numéro de série 1200) que les plaques seront fixées horizontalement. Ceci s'explique car jusqu'à 1950 les tubulures des gamelles étaient positionnées alignées et horizontales par rapport au plan.

Il existe aussi 2 cas particuliers retrouvés à ce jour, le numéro N°516 dont je parle plus bas et le 583. Il faut comprendre qu'aujourd'hui nous travaillons sur des hypothèses basées sur des observations car malheureusement les archives de LA SPIROTECHNIQUE ont été détruites lors du déménagement de Levallois à Carros et que tous les pionniers de la SPIRO sont décédés de nos jours.

Il semblerait que dans l'année 1949, (pour moi l'hypothèse la plus vraisemblable), LA SPIROTECHNIQUE vendait en pièce de rechange des casseroles montées avec des petites plaques SARL en remarquant le numéro de série à la demande de son propriétaire. Mais que très vite cette pratique aurait été abandonnée (dès 1950 ?) en vendant une casserole vierge, sans plaque, moins contraignant pour le service après vente.

CG45 NUMÉRO DE SÉRIE 1137

Détendeur CG45 petite plaque SARL numéro de série 1137, c'est le plus petit numéro connu à ce jour connu. Remarquez la plaque montée verticalement sur la gamelle.

DÉTAIL DE LA GAMELLE DU CG45 1137

Détail de la gamelle du CG45 numéro de série 1137.

PETITE PLAQUE SARL 1137

Détail de la petite plaque SARL numéro de série 1137.

EMBOUT MÉTAL DE TYPE FERNEZ EN T

Embout métal de type FERNEZ en T de 1949, c'est l'ancêtre de l'embout D10 qui équipera les MISTRAL standards.

CG45 NUMÉRO DE SÉRIE 1219

Détendeur petite plaque SARL numéro de série 1219, c'est le plus petit numéro de série connu avec la plaque positionnée horizontalement.

DÉTAIL DE LA PLAQUE DU CG45 1219

Détail de la plaque du petite plaque SARL numéro 1219.

DÉTAIL PETITE PLAQUE SARL  NUMÉRO DE SÉRIE 583

Détail de la plaque d'un CG45 petite plaque SARL arborant un numéro de série 583. On remarque que les rivets ne sont pas d'origine. En fait, il s'agit probablement du remplacement d'une grosse plaque SARL 583 perdue.

CG45 MONTÉ AVEC UN EMBOUT PRO

CG45 petite plaque SARL numéro de série 1665 monté avec un embout PRO pour le vêtement à volume constant PHOQUE.

CG45 NUMÉRO DE SÉRIE 1665

Détail du CG45 petite plaque SARL 1665.

CG45 PETITE PLAQUE SARL AVEC GAMELLE PRO

Détail de la casserole du CG45 petite plaque SARL numéro 1460 monté avec des tubulures PRO.

DÉTAIL DE LA PLAQUE DU 1871

Détail de la plaque du 1871, il s'agit du plus gros numéro de série connu à ce jour pour un CG45 petite plaque SARL.

VÊTEMENT A VOLUME CONSTANT PHOQUE

Plongeur professionnel s'équipant de son vêtement PHOQUE. On remarque l'embout fixé sur la cagoule sans les tuyaux annelés. Ils seront gréés en dernier.

CG45 PETITE PLAQUE SARL NUMERO DE SÉRIE 1147

Détendeur CG45 petite plaque SARL numéro de série 1147 neuf dans sa boite.

PHOTO DU MANUEL DE 1951

Photo du manuel technique du CG45 de 1951.

SCHÉMA DE PRINCIPE DU CG45

Schéma de principe du CG45.

LES CG45 À GAMELLE STANDARD
 

En 1951 la fabrication de la gamelle de type archaïque est définitivement abandonnée au profit d’une nouvelle variante en parallèle de la version standard PRO, que j’ai nommé version standard.

En apparence similaire à la PRO elle s’identifie par l’absence des raccords filetés à l’étain sur les tubulures et par un nouvel embout métallique droit plus court que le type Fernez de 1949. Cet embout sera conservé lors de la sortie du détendeur Mistral en 1955 et sera appelé par la suite « embout D10 », terme repris à la référence du Mistral standard du catalogue de LA SPIROTECHNIQUE de 1962.

LES CG45 À PETITE PLAQUE SA

En 1951 pour répondre à la demande de production du scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN le status de LA SPIROTECHNIQUE passe de SARL à SA.

On voit donc apparaître une nouvelle petite plaque constructeur avec la mention SA LA SPIROTECHNIQUE.

SCAPHANDRE AUTONOME

COUSTEAU-GAGNAN

breveté S.G.D.G

LA SPIROTECHNIQUE

S.A.

Siège social 6 Rue Cognacq Jay, Paris VII

N° 001

J’ai retrouvé à ce jour des CG45 avec petite plaque SA  inclus entre le numéro de série N°1960 à N°6194.

CG45 STANDARD PETITE PLAQUE SA

Détendeur CG45 à gamelle standard en petite plaque SA avec un embout PROPULS de GODEL.

DÉTAIL DE LA GAMELLE STANDARD D'UN CG45 SA

Détail de la gamelle standard d'un CG45 petite plaque SA.

DÉTAILS INTERNES DU CG45 STANDARD

Détails internes du CG45 petite plaque SA .

DÉTAILS DE LA MEMBRANE ET DU BEC DE CANARD DU CG45

Détails de la membrane et du bec de canard du CG45.

DÉTAILS DU CORPS HP ET BP DU CG45

Détails du corps haute pression et basse pression du détendeur CG45.

DÉTAIL DU SECOND ÉTAGE DU CG45

Détail du second étage du détendeur CG45 avec la fourchette en forme de fer à cheval.

DÉTAILS DU "CÔTÉ MEMBRANE" DU PREMIER ÉTAGE CG45

Détails du "côté membrane" du premier étage du CG45 après retrait de l'écrou du ressort basse pression.

DÉTAILS DU "CÔTÉ MEMBRANE" DU PREMIER ÉTAGE CG45

Détails du "côté membrane" du premier étage du CG45 après retrait de l'écrou et du ressort basse pression.

DÉTAILS DU "CÔTÉ CLAPET HP" DU PREMIER ÉTAGE CG45

Détails du "côté clapet HP" du premier étage CG45.

DÉTAIL DE LA PLAQUE DU NUMÉRO DE SÉRIE 1960

Détail de la plaque du numéro de série 1960. Il s'agit du plus petit numéro de série en plaque SA connu à ce jour.

DÉTAIL DE LA PLAQUE DU NUMÉRO DE SÉRIE 6194

C'est à ce jour le plus gros numéro de série de CG45 connu. On peut supposer que la production de ce détendeur n'a pas excédé les 6200 unités. Il s'agit d'une version tardive de CG45 narguilé, on le reconnait au marquage des numéros de série qui est petit et fin.

PHOTO DU MANUEL DE 1951

Photo du manuel technique du CG45 de 1951.

SCHÉMA DE PRINCIPE DU CG45

Schéma de principe du CG45.

 
LES VARIANTES DE CG45 À PETITE PLAQUE SA

Les CG45 à petite plaque SA se divisent en 2 groupes :

 

  • Le premier groupe se compose des détendeurs ayant des numéros de série estampillé avec des chiffres grossiers (à ce jour incluant les numéros de série N°1960 à N°5127)

      On y retrouve majoritairement des détendeurs montés en étrier car les versions narguilé étaient produites uniquement à la demande pour les professionnels. Leur production s'étale de 1951 à 1954.

  • Le second groupe de CG45 à plaque SA est  une dernière série produite en 1955 et1956. Elle se compose probablement de 1000 unités comportant exclusivement des CG45 en narguilé. 

       À partir de 1956 les numéros de série sont estampillés de chiffres fins aussi bien sur les CG45 que sur les MISTRAL 56.

 Cette hypothèse s’appuie sur mes observations effectuées dans des collections privées et de musées, allant du numéro de série N°5206 au N°6194 inclus, en sachant que ce dernier est le plus gros numéro de série connu à ce jour pour un détendeur CG45.

Les variantes du premier groupe

On retrouve dans ce groupe 2 variantes :

  • Une série produite en 1951, avec au moins 230 unités portant un numéro de série se terminant par la lettre M (du numéro de série 2542M au N°2772M avec certitude). On ignore la signification pour l’instant, mais probablement une série pour la Marine.

  • Une autre variante avec au moins 177 unités de détendeurs sera produite en 1953 avec la plaque dite « montée à l’envers » (du numéro de série 4051 au 4228 avec certitude). Cette appellation vient du fait que si l’on grée le CG45 normalement (tubulures orientées vers le haut) la plaque apparaît  à l’envers. Il ne s’agit pas d’une erreur de montage en usine comme je l’ai lu sur certain forum de discussion. Cette série est prévue pour être gréé les tubulures vers le bas afin d’augmenter la protection des tuyaux caoutchouc (Peut-être pour un usage en spéléologie). Bien sûr en respectant cette configuration la plaque apparaitra à l’endroit. Ce montage sera même repris plus tard par le fabriquant Espagnol NEMROD sur le détendeur SNARK III à étiquette noire.

DÉTAIL GAMELLE DU SA 2542M

Détail de la gamelle du CG45 SA numéro de série 2542M. Il s'agit du plus petit numéro de série connu à ce jour.

DÉTAIL GAMELLE DU SA 2772M

Détail de la gamelle du CG45 SA numéro de série 2772M.Il s'agit du plus gros numéro de série connu à ce jour.

DÉTENDEUR CG45 AVEC PLAQUE À L ENVERS

Détendeur CG45 SA avec plaque dite "à l'envers", probablement pour un usage en spéléologie.

DÉTAIL GAMELLE DU SA 4051

Détail de la gamelle du CG45 SA dit "plaque montée à l'envers" numéro de série 4051. Il s'agit du plus petit numéro de série connu à ce jour.

DÉTAIL GAMELLE DU SA 4228

Détail de la gamelle du CG45 SA dit "plaque montée à l'envers" numéro de série 4228. Il s'agit du plus gros numéro de série connu à ce jour.

EXTRAIT DU CATALOGUE DE LA MARQUE NEMROD

Extrait d'un catalogue de la marque Espagnole NEMROD où l'on voit un SNARK III à étiquette noire avec les tuyaux annelés vers le bas.

PHOTO DU MANUEL DE 1951

Photo du manuel technique du CG45 de 1951.

Le second groupe

Comme expliqué auparavant la version en narguilé était produite occasionnellement et à la demande jusqu'en 1954. Le corps est exactement le même que la version étrier, juste le mécanisme du premier étage est supprimé, remplacé par un bouchon coté membrane, et l'étrier remplacé par un raccord pour le flexible Basse Pression.

 En 1955 et 1956, LA SPIROTECHNIQUE sort une dernière série probablement de 1000 unités de CG45 tous en version narghilé, que j'ai dénommé version tardive narghilé du détendeur CG-45. La plaque constructeur est  donc une SA  LA SPIROTECHNIQUE. 

Contrairement à tous les CG45 qui utilisent jusqu'à lors des gros chiffres pour poinçonner leur numéro de série, les numéros de série des dernières unités produites en 1956 sont estampillés avec des petits chiffres identiques à ceux des MISTRAL commercialisés à partir de cette années-la. 

Ceci confirme selon moi que cette production tardive à eu lieu en parallèle de la production des premiers détendeurs MISTRAL (seine) car les MISTRAL fabriqués en 1955 avec l'adresse "6 RUE COGNACQ JAY PARIS VII" ont leurs numéros de série estampillés avec des gros chiffres comme les CG45 antérieurs.

Il y a donc eu en 1956 abandon de la machine qui marquait les chiffres des numéros de série de manière grossière.

Le CG45 sera définitivement abandonné en 1957 avec la sortie du narguilé CG45-MISTRAL avec un corps HP de type US-DIVERS et une plaque de détendeur MISTRAL.

DÉTENDEUR CG45 NARGUILÉ TARDIF N°6104

Détendeur narguilé CG45 tardif numéro de série 6104.

DÉTAIL RACCORD BASSE PRESSION

Détail du raccord du flexible basse pression du narguilé. Sur la version tardive il est coudé.

DÉTAIL DE LA GAMELLE DU CG45 NARGUILÉ TARDIF

Détail de la gamelle du CG45 NARGUILÉ tardif. Sur les NARGUILÉS l'étrier est remplacé par un raccord basse pression droit sur les modèles d'avant 1955 ou coudé pour les modèles de 1955 et 1956.

DÉTAIL INTERNE DU CG45 NARGUILÉ TARDIF

Détail interne du CG45 narguilé tardif. Le mécanisme du premier étage est supprimé et le "coté membrane" et fermé avec un bouchon que l'on démonte avec une clé ergot.

DÉTAIL DU CORPS DU CG45

Détail du corps du CG45 NARGUILÉ TARDIF.

CG45 SA NARGUILÉ NUMÉRO 6104

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 6104.

CG45 SA NARGUILÉ NUMÉRO 6172

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 6172. On remarque que les chiffres sont estampillés en petits caractères comme sur les MISTRAL à l'adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (SEINE) de 1956.

CG45 NARGUILÉ NUMÉRO DE SÉRIE 5206

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 5206. Il s'agit du plus petit numéro de série connu à ce jour d'un narguilé tardif. Le numéro de série est encore estampillé avec des chiffres grossiers. Ce qui signifie que les premiers exemplaires de la série tardive NARGUILÉ ont étés produit en 1955.

DÉTAIL DE LA GAMELLE DU CG45 NARGUILÉ TARDIF

Détail de la gamelle du CG45 NARGUILÉ tardif. Sur les NARGUILÉS l'étrier est remplacé par un raccord basse pression droit sur les modèles jusqu'en 1955 ou coudé pour les modèles de 1955 et 1956.

CG45 NARGUILÉ NUMÉRO DE SÉRIE 5516

Détail de la plaque d'un CG45 neuf en version narguilé. On remarque que les chiffres sont estampillés en gros donc il a été fabriqué en 1955.

CG45 SA NARGUILÉ NUMÉRO DE SÉRIE 6194

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 6194.Il s'agit du plus gros numéro de série connu à ce jour.

PHOTO DU MANUEL DE 1951

Photo du manuel technique du CG45 de 1951.

 
LES CAS PARTICULIERS DE CG45

Il faut se mettre dans le contexte de l’époque, nous sommes au balbutiement de la plongée sous-marine et il ni y a pas encore de norme comme aujourd’hui, tout est à mettre en place.

Les CG45 subissaient souvent des modifications en fonction du vécu de son propriétaire.

Ils pouvaient subir des transformations dans le but de le réparer, d’améliorer ses performances ou simplement de le personnaliser.

Il faut comprendre aussi que les plongeurs pionniers, souvent constitué d’anciens militaires, étaient très attachés avec fierté au numéro de série de leur détendeur.

Ce dernier symbolisait leur hiérarchie dans l’ancienneté des plongeurs.

C’est probablement par cette tradition que LA SPIROTECHNIQUE a longtemps mis sur ses détendeurs leur numéro de série en évidence sur une plaque constructeur alors que la fonction première de celui-ci est de permettre un suivi après-vente.

Cet attachement à un petit nombre sur un numéro de série et toujours d’actualité de nos jours dans le monde des collectionneurs. Par exemple un Mistral avec l’adresse COGNACQ JAY a plus de valeur sentimentale et marchande avec un numéro de série à 2 ou 3 chiffres qu’avec 4… et pourtant ils datent tous de l’année de production de 1955.

Les CG45 sans plaque constructeur à gamelle PRO ou standard

Les bouteilles de plongée à cette époque n’avaient pas de culot et par conséquence elles ne tenaient pas seule debout… engendrant de nombreuses chutes et des déformations des gamelles des détendeurs, obligeant leur propriétaire à procéder à leur changement.

LA SPIROTECHNIQUE vendait à cet effet dans sa liste de pièces détachées des gamelles…

Au début vers 1948 elle proposait sûrement une plaque constructeur avec la gamelle avant en proposant d'estampiller le numéro de série du détendeur mais très vite elle a dû abandonner ce procédé trop contraignant pour le service après-vente. 

Dès 1950 elle ne vendra plus qu'une gamelle avant sans la plaque constructeur.

C’est la raison pour laquelle on trouve pas mal de CG45 dont la casserole de la chambre humide ne comporte ni plaque, ni les 4 petits trous des rivets d’une plaque partie.

Il ne s’agit en aucun cas de CG45 militaire ! Il ne faut pas non plus les confondre avec les CG45 archaïque de 1946 qui ont leur numéro de série gravé sur le corps HP.

Le problème de ces CG45 c’est qu’ils sont impossible à dater précisément en l'absence du numéro de série.

CG45 SANS PLAQUE À GAMELLE PRO

CG45 sans plaque constructeur à gamelle PRO.

DÉTAIL EMBOUT PRO

Détail de l'embout PRO.

DÉTAIL GAMELLE ARRIÈRE DU CG45

Détail de la gamelle arrière du CG45.

DÉTAIL DE LA GAMELLE AVANT DU CG45 SANS PLAQUE

Détail de la gamelle avant du CG45 sans plaque.

PHOTO DU MANUEL DE 1951

Photo du manuel technique du CG45 de 1951.

Les CG45 archaïques sans plaque et sans numéro de série estampillé sur le corps HP

Il s’agit simplement d’anciens détendeurs à plaque SARL !

Idem que le cas cité précédemment, suite aux aléas des plongées la casserole à du être changée.

Je n’en connais qu’un seul exemplaire exposé au musée Dumas à Sanary, il est monté en narguilé.

CG45 ARCHAÏQUE SANS PLAQUE ET SANS NUMÉRO ESTAMPILLÉ

Détendeur CG45 à gamelle archaïque sans plaque constructeur et sans numéro de série estampillé. Exposé dans la collection du musée Frédéric Dumas à Sanary sur mer.

Les CG45 à grosse plaque SARL montés en gamelle PRO

Il s’agit simplement d’une montée de version faite par le propriétaire de l’époque.

En effet la particularité du détendeur CG45 est d’être convertible et modulaire : 

On peut changer la gamelle arrière et la buse d’expiration archaïque contre une buse  standard PRO sans soucis d’adaptation ! 

Cela permettait d’adapter ainsi le détendeur à un usage avec le volume constant PHOQUE.

CG45 GROSSE PLAQUE SARL NUMÉRO 1080

Détendeur CG45 à grosse plaque SARL monté en configuration PRO. Il s'agit ici du numéro de série 1080.

DÉTAIL DE LA GAMELLE DU CG45 NUMÉRO 1080

Détail de la gamelle du CG45 à grosse plaque SARL numéro de série 1080, en configuration PRO.

Analyse du CG45 numéro de série 516

Pour finir, voici probablement le plus bel exemple montrant la complexité pour dater certain détendeur CG45.

Au premier abord nous sommes en présence d’un  « petite plaque SARL » à gamelle archaïque équipé du rare et mythique embout FERNEZ de 1946. On peut en déduire qu’il date de 1949 car sa plaque est fixée verticalement " à la grosse plaque.

C'est ainsi que je nomme les plaques qui sont montées avec la longueur parallèle à la base de la buse d'expiration, à la manière des grosses plaques SARL. 

Après 1949 toutes les petites plaques SARL ou SA retrouvées apparaissent horizontale lorsque l'on grée le détendeur sur le bloc, formant un angle à 45° par rapport à la base de la buse d'expiration. 

En effet, avant 1949 les tubulures des casseroles étaient positionnées horizontalement par rapport au plan.

En l’observant plus attentivement on s’aperçoit que son numéro de série est le 516, ce qui ne correspond pas à la chronologie établie précédemment.

En retournant le détendeur on s’aperçoit que le numéro de série a été estampillé à la base du corps HP. 

Nous sommes sans aucun doute devant un ancien CG45 sans plaque de 1946, d’où l’embout Fernez. 

Que lui est-il arrivé ? Je pense que simplement son ancien propriétaire a voulu lui mettre une plaque constructeur ou que la casserole a été endommagée lors d'une chute du scaphandre .

Après réflexion il est évident que cette modification date du début de l’année 1949, car probablement durant une courte période LA SPIROTECHNIQUE fournissait en pièce détachée la gamelle avant avec une petite plaque SARL positionnée verticalement en estampillant le numéro de série du détendeur. 

CG45 NUMÉRO DE SÉRIE 516

Détendeur CG45 numéro de série 516. Un détendeur atypique dans sa configuration.

DÉTAIL DE LA GAMELLE CG45 NUMÉRO DE SÉRIE 516

Détail de la petite plaque constructeur en SARL.Ce qui interpelle c'est le numéro 516 (année 1946) qui ne correspond pas à la chronologie du détendeur car les petites plaques SARL verticales datent de 1949.

VUE DE LA GAMELLE ARCHAÏQUE

Vue de la gamelle archaïque du détendeur avec mise en évidence de la buse courbée d'expiration.

DÉTAIL DU CORPS HP

Détail du corps HP du CG45 avec son numéro de série estampillé ce qui confirme qu'il s'agit d'un CG45 de 1946, d'où l'embout de type FERNEZ.

chronologie et typologie
des
détendeurs narghilés
commercialisés de 1946 à 1978
 

 

Un détendeur narghilé est en général utilisé en plongée professionelle (rarement en plongée loisir). Il permet de réaliser des travaux sous-marins sans le poid et l'encombrement d'un bloc de plongée et offre donc plus de liberté de mouvement, le plongeur portant le détendeur narghilé double tuyaux à l'aide d'un baudrier (harnais). Il est alimenté en air comprimé à moyenne pression (environ 10 bar) grâce à un long flexible (longueur moyenne de 30 mètres), relié en surface à un compresseur moyenne pression ou une réserve d'air à haute pression détendu à une moyenne pression par l'intermédiaire d'un premier étage.

 

En 1943, parmi les 3 prototypes de détendeur air-liquide, un d'entre eux était en version narghilé, c'est celui que vous voyez sur la photographie de dessous, la seule que je connaisse. C'est "l'ancêtre" des narghilés de LA SPIROTECHNIQUE qui seront commercialisés jusqu'en 1976, puisque après cette date la branche professionnelle sera abandonnée par la marque.

Il existe 3 modèles de narghilé doubles tuyaux commercialisés entre 1951 et 1978.

DÉTENDEUR NARGUILÉ AIR LIQUIDE

Détendeur narguilé AIR LIQUIDE.

LE CG45 NARGUILÉ
 

Comme expliqué sur la page CG45 la version en narguilé était produite occasionnellement et à la demande jusqu'en 1955. Le corps est exactement le même que la version étrier, juste le mécanisme du premier étage est supprimé, remplacé par un bouchon coté membrane, et l'étrier remplacé par un raccord pour le flexible Basse Pression.

 En 1956, LA SPIROTECHNIQUE sort une dernière série probablement de 1000 unités de CG45 tous en version narguilé, que j'ai dénommé version tardive narghilé du détendeur CG-45

DÉTENDEUR CG45 NARGUILÉ TARDIF N°6104

Détendeur narguilé CG45 tardif numéro de série 6104.

DÉTAIL RACCORD BASSE PRESSION

Détail du raccord du flexible basse pression du narguilé. Sur la version tardive il est coudé.

DÉTAIL DE LA GAMELLE DU CG45 NARGUILÉ TARDIF

Détail de la gamelle du CG45 NARGUILÉ tardif. Sur les NARGUILÉS l'étrier est remplacé par un raccord basse pression droit sur les modèles d'avant 1955 ou coudé pour les modèles de 1955 et 1956.

DÉTAIL INTERNE DU CG45 NARGUILÉ TARDIF

Détail interne du CG45 narguilé tardif. Le mécanisme du premier étage est supprimé et le "coté membrane" et fermé avec un bouchon que l'on démonte avec une clé ergot.

DÉTAIL DU CORPS DU CG45

Détail du corps du CG45 NARGUILÉ TARDIF.

CG45 SA NARGUILÉ NUMÉRO 6104

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 6104.

CG45 SA NARGUILÉ NUMÉRO 6172

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 6172.

CG45 NARGUILÉ NUMÉRO DE SÉRIE 5206

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 5206. Il s'agit du plus petit numéro de série connu à ce jour d'un narguilé tardif. Le numéro de série est encore estampillé avec des chiffres grossiers. Ce qui signifie que les premiers exemplaires de la série tardive NARGUILÉ ont étés produit en 1955.

CG45 SA NARGUILÉ NUMÉRO DE SÉRIE 6194

Détail de la gamelle du CG45 SA NARGUILÉ numéro de série 6194.Il s'agit du plus gros numéro de série connu à ce jour.

PHOTO DU MANUEL DE 1951

Photo du manuel technique du CG45 de 1951.

 
LE CG45 NARGUILÉ À PLAQUE DE MISTRAL

Sorti en 1957, le Narguilé CG45/MISTRAL garde les caractéristiques du CG45 avec un corps de type "US DIVERS" avec son raccord MP à 30° par rapport au boitier. Il est monté avec une plaque constructeur de MISTRAL et sera commercialisé jusqu'en 1964. Une précision, le corps HP ne permet pas de réassembler le mécanisme du premier étage pour le transformer en détendeur étrier, comme c'était le cas sur le CG45 narghilé. Une dernière particularité les numéros de série de tous ces narguilés se terminent par la lettre G sans que l'on connaisse la signification.

DÉTENDEUR NARGUILÉ CG45/MISTRAL

Le détendeur narguilé CG45/MISTRAL est sorti en 1957 en remplacement du traditionnel CG45 narguilé. Il sera commercialisé jusqu'en 1964.

DÉTAIL DE LA PLAQUE CONSTRUCTEUR

Détail de la plaque constructeur, il s'agit d'une plaque de détendeur MISTRAL avec l'adresse 27 rue Trébois Levallois (Seine) mais le numéro de série se termine par la lettre G.

DÉTAIL DE LA GAMELLE ARRIÈRE.

Détail de la gamelle arrière du narguilé CG45/MISTRAL. Le raccord BP sort latéralement en faisant un angle de 30° par rapport au boitier, il s'agit du raccord outre-atlantique utilisé sur les détendeurs US DiVERS.

DÉTAILS INTERNES DU NARGUILÉ

Détails interne du narguilé CG45/MISTRAL.

DÉTAILS INTERNES DU NARGUILÉ

Détails internes du narguilé, on remarque l'absence de bouchon pour isoler le côté membrane du premier étage comme c'est le cas chez le narguilé CG45.

DÉTAIL DE L'EMPLACEMENT DU PREMIER ÉTAGE

Détail de l'emplacement du premier étage sur le corps HP. On remarque la total absence d'usinage ce qui empêche toute transformation en détendeur étrier.

ÉCLATÉ DU NARGUILÉ CG45/MISTRAL

Éclaté du narguilé CG45/MISTRAL.

LE NARGUILÉ MISTRAL
 

Le Narguilé MISTRAL écrit avec un U est sorti en 1965 et il ne sera produit qu'une petite série de 400 exemplaires. Il fait donc parti des détendeurs les plus rares à trouver...

La casserole avant restera celle du CG 45 alors que la casserole arrière est celle du MISTRAL. Abandon des agrafes pour fermer le boitier au profit du jonc ce qui facilite sa maintenance et nouveau mécanisme basse pression plus performant se rapprochant du mécanisme des seconds étages à bouche avec une buse surdimensionnée.

La plaque constructeur est de bonne qualité et ne s'électrolyse pas en milieu marin. Il est équipé d'une sortie BP sur rotule permettant ainsi d'adapter un bloc biberon de 4L muni d'un détendeur premier étage intégré permettant ainsi d'avoir une redondance en air en cas de panne en surface du compresseur BP.

DÉTENDEUR NARGUILÉ MISTRAL AVEC UN U

Détendeur narguilé MISTRAL écrit avec un U, ici le numéro 297.

DÉTENDEUR NARGUILÉ 400

Voici le dernier détendeur narguilé écrit avec un U, portant le numéro de série 400.

DÉTENDEURS NARGUILÉ MISTRAL

Sur cette photo vous voyez côte à côte le détendeur narguilé MISTRAL écrit avec un U et le détendeur narghilé écrit avec un H. À savoir que dans la langue française les 2 orthographes sont acceptées.

D6
D4
D6
D2
D3
ÉCLATÉ NARGUILÉ MISTRAL

Éclaté narguilé MISTRAL.

ÉCLATÉ NARGUILÉ MISTRAL

Éclaté narguilé MISTRAL.

ÉCLATÉ DU BIBERON DE SECOUR DU NARGUILÉ MISTRAL

Éclaté du biberon de 4L du narguilé MISTRAL.

LE NARGHILÉ MISTRAL
 

En 1968 LA SPIROTECHNIQUE modifie l'orthographe du narghilé et décide de l'écrire avec un H . Il sera commercialisé jusqu'en 1976, date où LA SPIROTECHNIQUE, qui traverse une crise financière sans précédant, décidera d'arrêter sa branche professionnelle. Sa plaque constructeur est en aluminium et s'électrolyse rapidement en contact avec le milieu marin.

C'est pour cette raison qu'il est difficile d'en trouver avec des plaques constructeur en bon état . Il a été produit au total moins de 3000 NARGHILÉ MISTRAL soit environ 300 exemplaires par années, c'est donc un détendeur relativement rare.

DÉTENDEUR NARGHILÉ MISTRAL

Détendeur narghilé MISTRAL.

DÉTAILS INTERNES DU NARGHILÉS MISTRAL

Détails internes du narghilé MISTRAL. La membrane est celle du détendeur MISTRAL.

DÉTAILS INTERNES DU NARGHILÉS MISTRAL

Détails internes du narghilé MISTRAL. Le bec de canard est celui du CG45.

DÉTAILS INTERNES DU NARGHILÉS MISTRAL

Détails internes du narghilé MISTRAL.

DÉTAILS DE LA SORTIE BP

Détails de la sortie BP du narghilé MISTRAL montée sur rotule.

DÉTAILS INTERNES DU MÉCANISME DU NARGHILÉS MISTRAL

Détails du mécanisme du narghilé MISTRAL.

ÉCLATÉ NARGUILÉ MISTRAL

Éclaté narguilé MISTRAL.

DÉTENDEUR NARGHILÉ MISTRAL MONTÉ SUR UN CASQUE LAMA

Détendeur narghilé MISTRAL monté sur un casque LAMA.

ÉCLATÉ NARGUILÉ MISTRAL

Éclaté narguilé MISTRAL.

ÉCLATÉ DU BIBERON DE SECOUR DU NARGUILÉ MISTRAL

Éclaté du biberon de 4L du narguilé MISTRAL.

Le commandant COUSTEAU va étrenner son scaphandre autonome CG45 à la fin des années 40 et début 50 de manière intensive (campagne du Grand Congloué et en Mer Rouge pour ne citer que celles-ci). Il va se rendre compte rapidement qu’il a besoin pour ses expéditions futures à travers le monde d’un détendeur plus robuste et plus simple d’entretien.

Il demande alors à ses ingénieurs de LA SPIROTECHNIQUE de refonder la conception du CG45.

C’est dans cet esprit que nait l’idée d’abandonner la détente à double étages pour celle d’un simple étage en s'inspirant du détendeur poumon d'eau conçu par Georges Hérail.

chronologie et typologie
des
détendeurs MISTRAL
commercialisé de 1955 à 1976
 

Chronologie des plaques constructeur des détendeurs MISTRAL.

Il existe 4 types de plaques avec 3 adresses différentes de LA SPIROTECHNIQUE.

En effet, entre 1955 et 1977 LA SPIROTECHNIQUE aura déménager 2 fois de locaux avant de s'établir définitivement à CARROS en 1978. 

Entre 1955 et 1960 le détendeur MISTRAL sera donc commercialisé en 2 modèles différents: 

-Une version standard avec un embout fixe, dénommé embout D 10 

-Une version Pro avec embout démontable, dénommé embout D 10 P, pour adapter le vêtement à volume constant "PHOQUE" 

À partir de 1961 se rajoutera une troisième version, celle avec les tuyaux à spires jointives et un embout AQUA-STOP, dénommé embout D10 E.

Il m'aura fallu 2 bonnes années pour réaliser une chronologie la plus précise possible, voici ci-dessous le travail de mes recherches.

ADRESSE 6 RUE COGNACQ JAY - PARIS VII

Adresse 6 RUE COGNACQ JAY - PARIS VII La plus ancienne est la plus rare. Elle correspond aux tous premiers MISTRAL produits en même temps que les CG45 en 1955.

ADRESSE 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (SEINE)

Adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (SEINE). C'est l'adresse la plus commune. Le MISTRAL a été produit de 1956 à 1967.

ADRESSE 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS 92

Adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS 92. C'est une adresse dont la plaque est difficile à trouver en bon état car de mauvaise qualité. Le MISTRAL a été produit de 1968 à 1970.

ADRESSE 114 RUE MARIUS AUFAN LEVALLOIS (92)

Adresse 114 RUE MARIUS AUFAN LEVALLOIS (92). C'est la dernière adresse où a été produite le MISTRAL de 1971 à 1977.

LE MISTRAL "COGNACQ JAY"
 

En 1955 le détendeur MISTRAL sort des ateliers situés "Cours la Reine, à BOULOGNE-BILLANCOURT" en remplacement du détendeur CG-45 qu'il va côtoyer durant cette année.

C'est la même adresse que celle des plaques des CG45, elle est relativement rare ce qui rend cette version de MISTRAL recherchée par les collectionneurs. Ce détendeur à été produit aux environs de 2500 exemplaires (certitude jusqu'au N°2526, voir la photo ci-dessous).

D’origine, le boitier de ce détendeur se ferme avec des agrafes, car le jonc (ou collier) n’est sorti qu’en 1957. On rencontre de nos jours des « COGNACQ JAY » avec jonc car par la suite les agrafes ont été abandonnées, moins pratique pour l’entretien du détendeur, sans oublié le fait qu’elles se cassent souvent au démontage.

À noter deux autres points plus technique sur cette première génération de MISTRAL : le siège HP qui est usiné dans le corps HP et le trou de l'ergot dans la gamelle arrière qui empêche le corps HP de pivoter sur son axe est absent sur les premiers modèles puis positionné en haut par rapport à la tuyère d'inspiration, contrairement aux versions futures orientées vers le bas.

Il existe une petite série éditée avec une lettre A à la fin du numéro de série, probablement militaire ou professionnelle car les MISTRAL sont montés avec un embout pro (D 10 P). J'en ai trouvé 3 exemplaires actuellement. Cette série est incluse avec certitude entre les N°1369A  à N°1419A. On peut supposer qu'une centaine d'unités a été produite.

DÉTAIL GAMELLE ARRIÈRE DE MISTRAL "COGNACQ JAY"

Détail de la gamelle arrière de MISTRAL "COGNACQ JAY". On remarque le trou de l'ergot placé en haut lorsque la buse d'inspiration est orientée vers la droite, contrairement aux versions futures qui l'auront en bas.

DÉTENDEUR MISTRAL 2526

Détendeur MISTRAL 2526, c'est le plus gros numéro de série d'un "COGNACQ JAY" connu à ce jour.

DÉTENDEUR MISTRAL 1419A

Détendeur MISTRAL 1419A, C'est le plus petit numéro de série avec la lettre A connu à ce jour.

DÉTENDEUR MISTRAL 1569A

Détendeur MISTRAL 1569A, C'est le plus gros numéro de série avec la lettre A connu à ce jour.

CAISSE EN BOIS DE SCAPHANDRE AUTONOME DE 1955

Caisse en bois de scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN de 1955.

CAISSE EN BOIS DE SCAPHANDRE AUTONOME DE 1955

Caisse en bois de scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN de 1955. Dedans on retrouve le bi-aluminium avec deux rangement à glissière pour un masque squale et la clé de serrage de détendeur. Un compartiment ouvert pour la ceinture et un autre fermé pour le détendeur et le manomètre de surface.

DÉTAIL DU COUVERCLE DU COMPARTIMENT OU SE RANGE LE DÉTENDEUR.

Détail du couvercle du compartiment qui abrite le détendeur, l'étrier dépasse par un trou aménagé à cet effet.

DÉTAIL DU COMPARTIMENT OU SE RANGE LA CEINTURE DE PLOMB.

Détail du compartiment abritant la ceinture et ses plombs.

DÉTAIL DU RANGEMENT DU DÉTENDEUR APRÈS RETRAIT DU COUVERCLE.

Détail du positionnement du détendeur à l'intérieur de son compartiment.

MANOMÈTRE DE CONTRÔLE

Manomètre de contrôle de la pression du bloc.

CAISSE EN BOIS DE SCAPHANDRE AUTONOME DE 1955

Caisse en bois de scaphandre autonome COUSTEAU-GAGNAN de 1955.

DÉTENDEUR "COGNACQ JAY" NEUF

Détail du détendeur MISTRAL "COGNACQ JAY" en état neuf à l'intérieur de la caisse en bois.

SCHÉMA DE PRINCIPE DU DÉTENDEUR MISTRAL

Schéma de principe du détendeur MISTRAL.

LES MISTRAL "TRÉBOIS LEVALLOIS"
 

Les Mistral portant l'adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS se divisent en 2 groupes principaux.

Ceux ce terminant par (Seine) qui seront commercialisés de 1956 à 1967 et vont du N°2779  à N°26439 avec certitude.

Puis ceux se terminant par le chiffre (92) qui seront commercialisés de 1968 à 1970 et qui vont du N°26878 au N°32948 avec certitude.

L'adresse se terminant par (Seine) se décline en 4 variantes de détendeur Mistral dont vous trouverez les détails ci-dessous, la variante de 1956, celle de 1957, celle de 1961et celle de 1962. Cette dernière marque la fin de l'évolution du détendeur et abouti à l'avènement du Royal Mistral en 1963.

 
LE MISTRAL "56"

En 1956 LA SPIROTECHNIQUE emménage dans de vastes locaux à LEVALLOIS.
Sur la plaque constructeur une nouvelle adresse voit le jour :                    

 "27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (seine) ». C’est le "MISTRAL 56". Ce MISTRAL est identique  au "COGNACQ JAY", seul l'adresse de la plaque est différente. Les caractères de la plaque sont en lettres fines de même épaisseur, le boitier se ferme avec des agrafes et le siège HP est usiné dans le corps.Le plus petit numéro de série que je connaisse à ce jour de MISTRAL 56 est le N°2757 et plus gros numéro le N° 3789. Ce qui signifie que cette variante est probablement la plus rare...mais pas forcément la plus recherchée, du moins pour l'instant.

A partir de cette année là le CG45 ne subsiste plus qu'en version narghilé.

DÉTENDEUR MISTRAL "56"

Détendeur MISTRAL "56". Il s'agit des tous premiers modèles produits avec l'adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (seine). Seul l'adresse figurant sur la plaque les différencie de ceux produits en 1955.

DÉTENDEUR MISTRAL "56"

Détail de la plaque du MISTRAL "61". LA SPIROTECHNIQUE est écrit en lettres fines comme l'adresse.

DÉTENDEUR MISTRAL "56" NUMÉRO DE SÉRIE 2757

Détendeur MISTRAL "56" numéro 2757, c'est le plus petit numéro de série connu à ce jour.

DÉTENDEUR MISTRAL "56" NUMÉRO DE SÉRIE 3789

Détendeur MISTRAL "56" numéro 3789, c'est le plus gros numéro de série connu à ce jour.

LE MISTRAL "57"
 

En 1957 le MISTRAL évolue comme cité précédemment, avec la sorti du jonc en remplacement des agrafes, qui permet une manutention plus facile du détendeur. Mais aussi, et de manière plus discrète un nouveau corps HP avec siège HP amovible et le trou de l’ergot orienté vers le bas sur la gamelle arrière.

On différencie aussi cette nouvelle série de MISTRAL par leur plaque : le "LA SPIROTECHNIQUE" apparait dorénavant en caractères épais par rapport à l'adresse commerciale. Le plus petit numéro de série que je connaisse à ce jour est le N°4408 ... probablement un MISTRAL produit au tout début de l'année 1957. Cette année là le CG45 à définitivement disparu du catalogue de LA SPIROTECHNIQUE.

Le plus gros numéro de série d'un MISTRAL "57" connu à ce jour est le N°26459, il date de 1967.

Il faut comprendre aussi qu'à partir de 1961 et jusqu'en 1967 le MISTRAL se déclinera en 3 versions chacune avec le type de plaque du MISTRAL "57".

Capture d’écran 2021-09-25 à 11.37.36
DÉTENDEUR MISTRAL "57" NUMÉRO DE SÉRIE 4408

Détendeur MISTRAL "57" numéro 4408, c'est le plus petit numéro de série connu. On remarque que LA SPIROTECHNIQUE est écrit dorénavant avec des lettres grasses par rapport à celle de l'adresse.

DÉTENDEUR MISTRAL "57" NUMÉRO DE SÉRIE 4408

Détendeur MISTRAL "57" numéro 26439, c'est le plus gros numéro de série connu à ce jour et à été produit en 1967. On remarque que LA SPIROTECHNIQUE est écrit dorénavant avec des lettres grasses par rapport à celle de l'adresse.

 
LE MISTRAL "61" ou SUPER MISTRAL

En 1961 apparait le MISTRAL avec des tuyaux à spires jointives et embout AQUA-STOP première génération.

 C’est le fameux MISTRAL 61, appelé aussi SUPER MISTRAL, on le retrouve référencé au catalogue de LA SPIROTECHNIQUE sous la référence  D10E.

Ce nouvel embout est un échec, il est inconfortable et équipé d'une membrane phonique...qui ne marche pas!

Il évoluera dès l'année suivante dans sa seconde version définitive, avec l’embout décalé de l’axe pour créer une mentonnière confortable et la membrane phonique sera abandonnée. C'est ce que l'on appelle la version MISTRAL 62.

À noter que LA SPIROTECHNIQUE changera sous garantie le remplacement de l'embout première génération en 1962, rendant rare le MISTRAL 61 avec son embout original... J'ai retrouvé à ce jour le N°10233  et N°14430 avec un embout AQUA-STOP première génération.

Il existera donc à partir de 1961 dans le catalogue de LA SPIROTECHNIQUE 3 modèles de MISTRAL proposés à la vente:

-Le modèle avec un embout fixe (appelé aussi Mistral standard) ou Mistral D10.

-Le modèle avec un embout démontable (appelé aussi  Mistral Pro), ou Mistral D10P, pour adapter le vêtement à volume constant "PHOQUE".

-Le modèle avec un embout Aqua-stop (appelé aussi Super Mistral) ou Mistral D10E.

Ces 3 modèles avec la plaque 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (Seine) seront commercialisés jusqu'en 1967 et le plus gros numéro de série connu à ce jour est le N°26439.

DÉTENDEUR MISTRAL "61"

Détendeur MISTRAL "61" avec ses nouveaux tuyaux à spires jointes et embout AQU-STOP.

DÉTENDEUR MISTRAL "61"

Détendeur MISTRAL "61" avec ses nouveaux tuyaux à spires jointes et embout AQU-STOP.

DÉTAIL DE LA PLAQUE DU DÉTENDEUR MISTRAL "61"

Détail de la plaque de mon MISTRAL "61". Il est neuf et porte le numéro de série 10233.

EMBOUT AQUA-STOP PREMIÈRE GÉNÉRATION

Embout AQUA-STOP première génération avec membrane phonique et positionnement de l'embout dans l'axe.

PUBLICITÉ DÉTENDEUR MISTRAL "61"

Publicité du détendeur MISTRAL "61".

PUBLICITÉ DÉTENDEUR MISTRAL "61"

Publicité du détendeur MISTRAL "61".

DOCUMENT DE LA SPIROTECHNIQUE DE 1961

Document de LA SPIROTECHNIQUE de 1961 présentant les 3 modèles de MISTRAL commercialisés.

DOCUMENT EMBOUT AQUA-STOP PREMIÈRE GÉNÉRATION

Document de l'embout AQUA-STOP de la première génération.

DOCUMENT EMBOUT AQUA-STOP PREMIÈRE GÉNÉRATION

Document de l'embout AQUA-STOP de la première génération.

ÉCLATÉ EMBOUT AQUA-STOP PREMIÈRE GÉNÉRATION

Éclaté embout AQUA-STOP première génération.

LE MISTRAL "62"
 

Le détendeur MISTRAL "62" correspond à l'évolution finale du détendeur qui aboutira en 1963 à la sortie du détendeur ROYAL MISTRAL. Son évolution par rapport au MISTRAL "61" est son nouvel embout AQUA-STOP et il sera commercialisé jusqu'en 1967.

DÉTENDEUR MISTRAL "62"

Le détendeur MISTRAL "62" est le plus commun des MISTRAL car sera commercialisé de 1962 à 1977. Il comporte une plaque à l'adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (Seine) avec LA SPIROTECHNIQUE en caractères gras.

EMBOUT AQUA-STOP SECONDE GÉNÉRATION

Embout AQUA-STOP seconde génération commercialisé à partir de 1962.Plus de membrane phonique et surtout l'embout est désaxé afin de créer une mentonnière pour ajouter du confort.

DÉTENDEUR MISTRAL À L'ADRESSE 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (SEINE)

Détendeur MISTRAL à l'adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (Seine) avec le plus gros numéro de série que je connaisse à ce jour: le 26439.

DOCUMENT DÉTENDEUR MISTRAL "62"

Document détendeur MISTRAL "62".

TARIF MARS 1962

Tarif de Mars 1962, de LA SPIROTECHNIQUE où l'on voit entre autre le changement d'embout AQUA-STOP.

DOCUMENT EMBOUT AQUA-STOP SECONDE GÉNÉRATION

Document sur l'embout AQUA-STOP seconde génération.

EXTRAIT CATALOGUE DE LA SPIROTECHNIQUE DE 1962

Extrait catalogue de LA SPIROTECHNIQUE de 1962.

LE MISTRAL "92"
 

En 1964, le 10 Juillet exactement, une loi est promulguée pour la réorganisation de la région parisienne est une modification de l'administration territoriale du district de la région parisienne.Ce décret rentrera en vigueur le 1er janvier 1968. Le département Seine, nommé ainsi depuis 1795, sera remplacé par ceux de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, et du Val-de-Marne) et de Seine-et-Oise (remplacé par ceux de l'Essonne, des Yvelines, et du Val-d'Oise). La Seine-et-Marne ne fut pas concernée par ce redécoupage.Ainsi le (seine) est remplacé par le nombre 92 à partir de 1968. Il apparaitra dorénavant sur les adresse "27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS 92". Le label de ce MISTRAL est rare en bel état car sa peinture est de mauvaise qualité et la plaque a de plus tendance à s’oxyder rapidement en milieu marin. Ce détendeur va du N°26878 au N°32948 avec certitude. Cette adresse ne sera commercialisée que 3 ans de 1968 à 1970.

DÉTAIL PLAQUE DE MISTRAL "92"

Détail d'une plaque de MISTRAL "92" en bon état.

DÉTAIL PLAQUE DE MISTRAL "92"

Détail de la plaque du MISTRAL "92" portant le numéro de série 26878, le plus petit numéro de série connu à ce jour.

DÉTAIL PLAQUE DE MISTRAL "92"

Détail de la plaque du MISTRAL "92" portant le numéro de série 32948, le plus grand numéro de série connu à ce jour.

LE MISTRAL "MARIUS AUFAN"
 

Au début de l’année 1970 la SPIROTECHNIQUE abandonne ses locaux vétustes de la rue TRÉBOIS à LEVALLOIS pour déménager dans un immeuble neuf dans la même commune, où tous les services administratifs, ainsi que bureaux d'études et ateliers seront regroupés. Officiellement, l'abandon du 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS ce fera au 1er Mars 1971 pour les revendeurs (voir document ci-dessous).
Une nouvelle adresse voit donc le jour, il s’agit du « 114 RUE MARIUS AUFAN 92 »

Elle sera aussi la dernière car en 1977, LA SPIROTECHNIQUE abandonne la fabrication du MISTRAL (ainsi que sa branche professionnelle) et déménage à Carros, aux abords de Nice. Ce déménagement se terminera en Octobre 1977. Cette dernière adresse va du N°33342 au N°39488 avec certitude.

DÉTENDEUR MISTRAL 114 RUE MARIUS AUFAN

Détendeur MISTRAL 114 RUE MARIUS AUFAN (92)

DÉTAIL PLAQUE DÉTENDEUR "MARIUS AUFAN"

Détail de la plaque du MISTRAL "MARIUS AUFAN" numéro 39488, le plus grand numéro de série connu à ce jour.

DOCUMENT DE LA SPIROTECHNIQUE

Document de LA SPIROTECHNIQUE avisant ses revendeurs du changement d'adresse en Mars 1971.

CAS PARTICULIERS DE DÉTENDEURS MISTRAL
 

La chronologie établie ci-dessus correspond aux détendeurs MISTRAL commercialisés dans le commerce, communément appelés MISTRAL civil.

Cependant LA SPIROTECHNIQUE produisait aussi des petites séries à la demande pour des clients spécifiques comme l'armée ou l'équipe du commandant COUSTEAU.

Je vous laisse découvrir ce que j'ai réussi à retrouver.

LE MISTRAL DE L'ÉQUIPE COUSTEAU
 

Le commandant COUSTEAU lance début des années 80 une nouvelle odyssée: À la redécouverte du monde.

Il équipe ses plongeurs d'un nouveau look, fini les combinaisons noires à bandes jaunes, dorénavant elles sont argentées avec des bandes noires. De plus un nouveau scaphandre caréné voit le jour équipé de 4 petites bouteilles en fibres de carbone capables de supporter des gonflages à 300 bars.

Pour équiper ses scaphandres il demande à LA SPIROTECHNIQUE de lui faire avec un reste de pièces détachées conservées par l'entreprise une petite série de MISTRAL équipés en DIN 300 bars. Autre particularité, ils arborent une plaque 114 RUE MARIUS AUFAN LEVALLOIS (92) sans numéro de série et les tuyaux annelés sont plus longs que ceux utilisés auparavant.

BOITE DE MISTRAL DIN

Boite de MISTRAL DIN conçu pour l'équipe COUSTEAU.

DÉTAIL BOITE DE MISTRAL DIN

Détail boite de MISTRAL de l'équipe COUSTEAU avec référence 39 et D24.

DÉTENDEUR MISTRAL DIN 300 BARS

Détendeur MISTRAL DIN 300 bars de l'équipe COUSTEAU.

DÉTENDEUR MISTRAL DIN 300 BARS

Détendeur MISTRAL DIN 300 bars de l'équipe COUSTEAU, une particularité sont les tuyaux annelés plus long pour permettre un plus grand confort.

DÉTAIL DE LA PLAQUE

Détail de la plaque, il s'agit d'une adresse 114 RUE MARIUS AUFAN (92) sans numéro de série estampillé.

DÉTENDEUR MISTRAL DIN 300 BARS

Détail du volant DIN 300 bars. On remarque le marquage fait avec un autocollant jaune.

DÉTENDEUR MISTRAL DIN 300 BARS

Détail du volant DIN 300 bars.

DÉTENDEUR MISTRAL DIN 300 BARS

Détail du volant DIN 300 bars. On remarque le marquage fait avec un autocollant vert.

ENSEMBLE COUSTEAU

Ensemble de l'équipe COUSTEAU à LA REDÉCOUVERTE DU MONDE. Avec casque COUSTEAU argenté, détendeur et écusson de la CALYPSO et de l'ALCYONE.

DÉTENDEUR MISTRAL DIN 300 BARS

Détendeur MISTRAL DIN 300 bars de l'équipe COUSTEAU. Celui-ci est neuf est n'a jamais vu l'eau.

DÉTAIL DE LA PLAQUE

Détail de la plaque neuve, il s'agit d'une adresse 114 RUE MARIUS AUFAN (92) sans numéro de série estampillé.

SCAPHANDRE CARÉNÉ QUI REMPLACE LE RAID

Scaphandre caréné qui remplace le RAID pour la série À LA REDÉCOUVERTE DU MONDE. Il sera remplacé au cours de l'expédition par des RAID peints en argenté suite à l'explosion d'une bouteille carbone. Heureusement sans aucun blessé!

SCAPHANDRE CARÉNÉ QUI REMPLACE LE RAID

Détail des bouteilles carbone à l'intérieur du carénage.

A LA RÉDECOUVERTE DU MONDE DU SILENCE

Photo prise de Robert Rinaldi lors du film à la REDÉCOUVERTE DU MONDE DU SILENCE en 2003, on voit en arrière plan les MISTRAL 300 bars DIN.

A LA RÉDECOUVERTE DU MONDE DU SILENCE

Photo prise lors de l'ouverture de la cage aux requins du monde du silence par Roberto Rinaldi lors du tournage en 2003 du film "à la redécouverte du monde du silence", on voit très bien le volant DIN 300 bars.

PHOTO PRISE LORS DE LA REDÉCOUVERTE DU MONDE.

Photo prise lors de LA REDÉCOUVERTE DU MONDE, on voit les plongeurs équipés des scaphandres carénés 300 bars et des détendeurs.

 
LES MISTRAL MILITAIRES

D'après les informations que j'ai pu trouvé à ce jour l'armée et la marine Française ont utilisé plusieurs versions de détendeurs MISTRAL dont:

 

- des versions standard sans aucune modification

- une version "militarisée" avec embout GODEL, peinte en noir et dont la plaque d'identification était retirée

- une version "déminage" avec sortie au dessus du plongeur via un snorkel maintenu par un flotteur dont la gamelle était insonorisée par calfeutrage

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE

Détendeur MISTRAL MILITAIRE peint en noir et avec l'embout GODEL.

DÉTAIL ÉTRIER

Détail étrier avec une vis qui n'est pas de la marque LA SPIROTECHNIQUE.

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE

Détails internes du MISTRAL MILITAIRE.

a9

Détails internes du MISTRAL MILITAIRE.

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE

Détails internes du MISTRAL MILITAIRE.

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE

Détails internes du MISTRAL MILITAIRE.

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE DE L'ARMÉE ALLEMANDE

Détendeur MISTRAL MILITAIRE de l'armée Allemande. Photo de Pascal Guyaux.

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE DE L'ARMÉE ALLEMANDE

Détendeur MISTRAL MILITAIRE DE L'ARMÉE ALLEMANDE avec un montage DIN et un raccord spécial autorisant une sortie HP. Photo de Pascal Guyaux.

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE AVEC EMBOUT GODEL

Détendeur MISTRAL de la Marine nationale avec adresse 27 RUE TRÉBOIS LEVALLOIS (92),réformé du FORBIN. Il présente un embout GODEL.

DÉTENDEUR MISTRAL MILITAIRE AVEC EMBOUT GODEL

Détendeur MISTRAL de la Marine nationale avec adresse 114 RUE MARIUS AUFAN (92),réformé du FORBIN. Il présente un embout GODEL.

 
LE MISTRAL "MONITEUR NATIONAL"

Cette version de détendeur MISTRAL est très rare et nous devons cette photo à Philippe ROUSSEAU. Il s'agit d'une série à "édition limitée"  faite par la Spiro suite à une commande de la FFESSM qui souhaitait offrir ce détendeur à ses majors de promotion de moniteur nationaux. Même si j'ignore sur quelle période ce cadeau était offert on peut supposer qu'il doit en avoir pas beaucoup... et jalousement conservé par leurs propriétaires...

A1
 
chronologie et typologie des détendeurs ROYAL MISTRAL
commercialisés de 1963 à 1985

En 1963, sort des ateliers de la Spiro le détendeur ROYAL MISTRAL, "fils du MISTRAL 1961". Il reprend les nouveaux tuyaux annelés à spires jointives et la version évolutive de l'embout AQUASTOP sortie en 1962, avec l'embout désaxé vers le haut, améliorant considérablement le confort en bouche grâce à la mentonnière ainsi créée. Des nouveaux colliers avec vis inox sont aussi créés pour fixer les tuyaux annelés.

La gamelle du détendeur est entièrement redesignée:

- Plus de trous ronds d'expiration, mais des trous plats avec des rebords limitant l'intrusion de corps étrangers qui pouvaient endommager la membrane.

- Nouvelle plaque constructeur sans rivet, sur le principe de fixation par replie de pates comme aux USA.

- À l'intérieur le mécanisme est le même que le MISTRAL, sauf la buse de l'effet venturi a été modifiée suite à l'évolution du volume de la gamelle.

On distingue 2 générations de Royale Mistral, la première (1963 à 1979) avec la plaque à couronne et la seconde en noire (1980 à 1985), sans l'annotation COUSTEAU-GAGNAN mais juste avec le logo de la spirotechnique et son nom en jaune.

 
LE ROYAL MISTRAL PREMIÈRE GÉNÉRATION
DÉTENDEUR ROYAL-MISTRAL DE PREMIÈRE GÉNÉRATION

Détendeur ROYAL-MISTRAL première génération sans sortie HP et avec une plaque bleu marine et jaune dorée qui correspond aux premiers 10 000 exemplaires produits.

DÉTAIL DE LA PLAQUE DU ROYAL-MISTRAL PREMIÈRE GÉNÉRATION

Détail de la plaque de la première génération de ROYAL MISTRAL. La première série produite en 1963 à une plaque aux couleurs bleu marin et jaune doré.

COLLIER DE SERRAGE PLASTIQUE

Les colliers de serrage en plastique avec vis en inox seront commercialisés de 1963 à 1971. À partir de 1972 et jusqu'en 1985 les tuyaux seront sertis avec des tie-rap ou serflex.

DÉTENDEUR ROYAL-MISTRAL PRO

Détendeur ROYAL-MISTRAL PRO avec embout métal PRO.

B8
B14
PLAQUE DE ROYAL-MISTRAL

Plaque de ROYAL-MISTRAL première génération avec le colorie correspondant à la période de 1972 à 1979.

B3
B12
B5
Capture d’écran 2021-09-25 à 11.35.38
Capture d’écran 2021-09-25 à 11.37.54
Capture d’écran 2021-09-25 à 11.37.16
B11

En 1963, les premiers Royal-Mistral sont sortis sans sortie HP pour manomètre. 

On les reconnait car ils ont tous un petit numéro de série (probablement inférieur à 10 000) et leur plaque constructeur arbore une couleur bleu marine et la couronne jaune soutenu.

À noter aussi qu'une version Royal-Mistral avec embout PRO a été commercialisée, comme on peut le voir sur les catalogues de l'époque.

Vers 1967 les plaques sont sorties avec une couleur bleu-gris et un jaune "pisseux" suite probablement à un changement de sous-traitant de la part de la Spiro.

La SPIROTECHNIQUE décidera aussi vers cette période d'exporter son détendeur en s'attaquant au marché Allemand et Anglo-saxon. Elle sortira à cet effet une version DIN et un siège en I (internationale, de diamètre 17,8mm) pour l'outre-manche.

Vers 1971/72 et jusqu'en 1979 la plaque du Royal-Mistral change à nouveau de couleur, avec un bleu cyan et la couronne avec un jaune primaire.

À partir de 1972, dans un souci de moderniser le détendeur, le Royal-Mistral sort avec une sortie HP en 6/100 en France , les versions avec ou sans sortie HP se sont côtoyées jusqu'en 1979.

En parallèle la version Allemande et anglaise se verront attribuées une sortie HP mâle avec filetage en impérial.

Il est possible que les dernières séries française soient sortis aussi avec sortie HP en 3/8, mais aucune certitude à ce jour .(Pour la petite histoire le 3/8 est utilisé de nos jours pour les sorties Basse Pression et les sorties Haute Pression sont en 5/16.)

 
LE ROYAL MISTRAL SECONDE GÉNÉRATION
DÉTENDEUR ROYAL-MISTRAL SECONDE GÉNÉRATION

Détendeur ROYAL-MISTRAL seconde génération neuf, un des derniers produit.

DÉTAIL DE LA PLAQUE DU ROYAL-MISTRAL SECONDE GÉNÉRATION

Détail de la plaque du ROYAL-MISTRAL seconde génération. Il porte le numéro de série 58282, c'est le plus gros connu à ce jour.

SORTIE HP EN 3/8

Détail de la sortie HP du ROYAL-MISTRAL seconde génération.

LETTRE DE LA SPIROTECHNIQUE

Lettre de LA SPIROTECHNIQUE annonçant l'abandon de la vente de pièces détachées du détendeur MISTRAL et ROYAL-MISTRAL, elle date du 3 Décembre 1991.

B11

En 1980 le Royal-Mistral voit sa plaque constructeur changer radicalement suite à l'abandon par la SPIROTECHNIQUE de la mention COUTEAU-GAGNAN sur ses détendeurs. Elle reprend celle des détendeurs "séries" sortis en 1978 tel que le 20, 25, 40 et 50. Cette version appelée aussi seconde génération ou "black label" outre-atlantique est sorti en principe uniquement avec une HP 3/8, mais j'ai trouvé une version en 6/100 (bricolage maison??  impossible de savoir car il fort probable aussi que LA SPIROTECHNIQUE se soit amusée à commercialiser quelques modèles en 6/100 suite à  une demande client... )

En tout cas ce modèle de Royal-Mistral sera le dernier produit car en 1985 sa commercialisation sera stoppée, trop cher et moins performant que les nouvelles générations de détendeurs à bouche arrivant sur le marché et en Décembre 1991LA SPIROTECHNIQUE mettra un terme à la vente de toutes pièces détachées... la fin d'une époque.