Ted ELDRED (1920 - 2005) est un australien qui fut reconnu comme le premier inventeur du détendeur à 2 étages au monde en 1952.

Le développement de cette technologie débuta en 1949. La société de Ted ELDRED,  Breathing Appliances Pty Ltd, était localisée à Melbourne où furent fabriqués les premiers détendeurs et narghilés de la marque PORPOISE.

Les performances des détendeurs PORPOISE se montrèrent supérieures à celles obtenues avec les détendeurs Aqualung issus de la technologie Cousteau-Gagnan, à partir de 1955. Cette période correspondit à une phase de grand développement de la société  Breathing Appliance Co, par la soumission de nombreux prototypes auprès de la marine australienne, qui surpassèrent largement toutes les tentatives faites par leurs concurrents, faites dans un cadre de développement mondial. Malheureusement Ted ELDRED céda ses brevets à AQUALUNG par la contrainte "d'intimidations commerciales" en 1956.

En Mai 1955 les Marseillais BRONNEC et GAUTIER déposent un brevet sur un détendeur " à bouche" à deux étages, Le fabuleux détendeur Crystal. Aussitôt, le commandant Cousteau les attaquera en justice, cependant il perdra le procès.

Cela n'empèchera pas AQUALUNG de sortir en 1958 son premier détendeur "à bouche": l'AQUAMATIC, commercialisé dans le monde entier (exemple: AQUALUNG/US DIVER aux USA, la SPIROTECHNIQUE en France, BARAKOUDA en Allemagne...)

De 1958 à 1975 sortiront les détendeurs "vintage" de la marque les plus illustres pour ne nommer que l'AQUILON et le SPIRO 8. De nombreuses innovations verront le jour durant cette période comme le piston plastique du SPIRO 8, le clapet piloté du second étage de l'ALIZÉ ou encore l'étrier convertible en DIN de l'ALIZÉ ou du SPIROLUNG.

Voici le fameux AQUAMATIC. Quoi dire de plus que sa sortie fût mondiale en Mai 1958 et qu'il faudra atteindre 1984 pour voir un nouveau détendeur de la marque avec un second étage en plastique.

Sa forme sera reprise par d'autres fabriquants comme POSEIDON et OCEANIC.

L'AQUILON est le détendeur à deux étages emblématique de la marque durant les années 60.

C'est la version Française du CALYPSO I sorti aux USA en 1962.

Il existe sans sortie HP, avec sortie HP standard, avec sortie HP mâle (marché anglais) et à priori aussi en DIN.

Une version PRO, avec 2 sorties MP complémentaires montées en rotule à été découverte par mes soins en Juin 2017, il s'agit d'une version tardive datant de 1978 ou 1979, probablement un prototype car aucune autre est connue, et il n'en existe aucun éclaté de la spirotechnique.

Le SPIRO 8 est un détendeur de conception révolutionnaire avec un premier étage à piston...en plastique! Construit pour être robuste et résistant au phénomène de givrage il s'adressait au départ aux clubs de plongée en plein essort...puis rapidement il fût adopter par les services de gendarmerie et de pompier. Il existe en version standard et en version PRO équipée d'une rotule rajoutant 2 sorties MP.

L'ALIZÉ est un détendeur de conception révolutionnaire pour l'époque...Mais très fragile!!

Au début des années 1970 les fabriquants cherchent à miniaturiser les détendeurs, comme le MICRONIC M400 du fabriquant Français PIEL.

Ainsi naquit l'ALIZÉ, premier détendeur au monde utilisant un clapet piloté pour le second étage et un étrier convertible DIN pour s'attaquer au marché allemand.

Il existe en faite pour le collectionneur puritain que je suis 3 variantes d'ALIZÉ:

  • L'ALIZÉ dans sa première version, c'est à dire avec le déflecteur (moustache) que vous pouvez voir à droite de cette photo, muni d'une grille de mailles à section carrée. Vite abandonné car ce système devait diffuser les bulles d'expiration mais augmenter considérablement l'effort expiratoire

  • Courant 1972 cette version sera "up datée" avec un déflecteur traditionnel. (photo du haut)

  • En 1974 la version ALIZÉ S avec amélioration du déflecteur et du corps HP que vous voyez sur la photo à gauche.

L'ALIZÉ S sort en 1974 dans un contexte ou la version initiale n'avait pas donné entière satisfaction mais dont la conception avait demandé un fort budget. Malgrès de bonnes améliorations ce détendeur n'obtiendra pas le succès attendu.

Pour la petite histoire au début de l'épisode STARWARS V, Luke SKYWALKER est soigné dans une cuve, respirant grâce à un ALIZÉ S monté en narghilé!

Le SPIROLUNG est un détendeur sorti dans la continuité de l'ALIZÉ S. C'est en quelque sorte un amphibie entre un second étage SPIRO 8 (avec un nouveau capot) et une version plus grosse du premier étage ALIZÉ avec le fameux étrier convertible en DIN.

À noter qu'il existe comme le SPIRO 8 une version standard et une version PRO avec 2 sorties MP complémentaires.

En fin d'année 1977 la SPIROTECHNIQUE à fini sont emménagement à CARROS près de Nice. L'entreprise est au plus bas, à la limite du dépot de bilan. C'est alors que commence une longue traversée du desert qui durera jusqu'en 1986. Durant cette période, la spirotechnique se cherche, un grand nombre de modèles verra le jour, presque chaque année et dans différentes versions (appelées séries) pour tenter de conquérir les marchés internationaux ( version DIN, siège International (I), siège français (F)). Pour que nous puissions y voir un peu plus clairement J'ai divisé cette période en 4 parties:

- La première génération des séries de 1978

- La seconde génération des séries de 1980

- La troisième génération des séries de 1983

- La génération XL de 1984 ou la renaissance.

En tout cas une chose est sûr, durant cette période les plongeurs ne si retrouvent plus et ils sont nombreux à se retourner vers le grand rival de la SPIROTECHNIQUE à cette époque, SCUBAPRO et ses célèbres modèles MK2 R190 ou MK10 R190/G250.

En 1978 apparait sur le marché la "première vague" des séries, en remplacement de l'AQUILON et du SPIRO 8 dont les productions sont stoppées, et de l'échec de l'ALIZÉ S et du SPIROLUNG dont les commercialisations s'arrêteront fin 1979.

La SPIROTECHNIQUE mise tout sur des détendeurs très robustes mais délaisse le design des premiers étages qui ne séduira pas le public. D'apparence grossière, Ils sont cylindriques, gros et lourds. Ils ne seront donc plus commercialisés dès 1980 ( pour la série 20) ou alors repensés (pour les séries 25, 40 et 50).

Le détendeur 20 est le premier de la génération des séries. Il existe en 2 versions, appellées série 20/10 et série 20/20 et ne se différencient uniquement que par le raccort d'entrée d'air HP sur le premier étage. Le 20/10 utilise un siège de diamètre 18,5mm (norme française) et le 20/20 un siège de diamètre 17,8mm (norme internationale). De construction robuste il a été conçu pour les écoles de plongée. Son premier étage est à piston avec une sortie HP et 3 sorties MP montées sur une tourelle.

En 1978 sort la première génération séries 25/10, 25/20 et 25/30. L'étrier est pivotant sur cette série ce qui permet de monter une version DIN. Les deux premiers sont en étrier avec les sièges HP du premier étage respectivement en norme française et internationale. Le 25/30 représente la version DIN.

Le premier étage est à nouveau à piston, il se rapproche en forme à celui des séries 20 mais sans la tourelle pour les sorties MP.

En 1978 sort aussi les séries 40/10 et 40/30. Le premier est en étrier, il est fourni avec le siège HP aux normes françaises et le raccord internationale à part. Le 40/30 représente la version DIN.

Le premier étage est à piston mais à buse mobile compensée alors que le second étage est pourvu d'un injecteur et de moustache surdimensionnée pour procurer un grand confort respiratoire et expiratoire. il est équipé d'une sortie HP et de 3 sorties MP montées sur tourelle.

En 1978 sort aussi les séries 50/10 et 50/30. Comme la série 40 le premier est en étrier, il est fourni avec le siège HP aux normes françaises et le raccord internationale à part. Le 50/30 représente la version DIN.

Le premier étage est à piston mais à buse mobile compensée alors que le second étage est pourvu d'un injecteur et de moustache surdimensionnée pour procurer un grand confort respiratoire et expiratoire. il est équipé d'une sortie HP et de 3 sorties MP montées sur tourelle. La différence notoire du 50 par rapport au 40 est l'ajout d'un dispositif de sensibilité au 2d étage

En 1980 la SPIROTECHNIQUE sort un nouveau premier étage totalement repensé: plus petit, donc plus léger et tout aussi robuste, adieu le gros cylindre de 800 grammes...

Il se décline dans une version à étrier fixe et une version à étrier tournant, autorisant un montage DIN.

 La série 20 et donc stoppée dès 1980, elle sera remplacée par la sortie d'un nouveau venu: le fameux SPIRO CLUB, c'est lui qui héritera de la version à étrier fixe, et oui c'est la version "club".

La version à étrier tournant ira donc pour le 25/10 avec un siège HP de diamètre 18,5mm, la version "Française", mais aussi pour le 25/20 avec un siège HP de diamètre 17,8mm, la version "Internationale".

La version 25/30 sera donc dans la continuité de la version 78 avec un montage DIN.

Quant au second étage le mécanisme à lui aussi était repensé et simplifier,plus de levier bifide et plus de buse vortex en plastique noir .

Le SPIRO CLUB est sorti en Mai 1980 en remplacement des séries 20. Robuste et fiable, construit comme un "tank", la SPIROTECHIQUE le lance sur le marché pour concurrencer directement le MK2 R190 de SCUBAPRO. Un très bon détendeur à piston de construction simple mais qui n'arrivera pas à détroner son rival.

En 1980 sort la seconde génération séries 25/10, 25/20 et 25/30. Les deux premiers sont en étrier avec les sièges HP du premier étage sont respectivement en norme française et internationale. Le 25/30 représente la version DIN.

Le premier étage est à nouveau à piston, sa taille a été considérablement réduite, mais il est toujours sans tourelle pour les sorties MP.

En 1981, relooking des séries 40 et 50. Mise en place du nouveau second étage et remplacement du siège HP du 1er étage

En 1983, la SPIROTECHNIQUE renoue avec le détendeur à membrane: la fameuse série PRO.

Ce détendeur sortira dans un premier temps avec un clapet néoprène, il se déclinera en 4 versions ( PRO, PRO RT, PRO S et PRO RS), chacune montables avec un siège Français, international ou un montage DIN.

Dans la tradition de la série 25 un nouveau détendeur arrive: l'EXPLORER déclinable en version simple ou R avec un 2d étage réglable. Ce détenteur arrive sur le marché pour remplacer dès 1984 les détendeurs séries 40, 50 et 25/10 et 25/20.

Le série PRO est un détendeur équipé d'un premier étage à membrane, délaissé depuis l'AQUILON. Inspiré du modèle CONSELF  d' US DIVER, il est l'ancêtre du SUPRA. A sa sortie en 1984, les seconds étages sont tous métalliques et il existe en 4 versions, PRO,PRO R, PRO S et PRO RS. Chacunes existant soit en étrier, soit en DIN. Le R désigne un second étage équipé d'un dispositif de sensibilité et le S un premier étage à bain d'huile pour la plongée en eau froide. A noter que les modèles de 1984 sont sortis avec un clapet HP en néoprène qui sera remplacé des 1985 par un clapet en téflon.

Le détendeur EXPLORER est sorti en 1983 en 2 versions avec un second étage métallique. La version standard et la version R qui désigne toujours un second étage équipé d'un dispositif de sensibilité. Le mécanisme du premier étage est à piston compensé avec une sortie HP et 3 sorties MP.

En 1984 la Spirotechnique sort le second étage en plastique composite XL. Cette conception révolutionnaire et bon marché permet à la marque de rabaisser ses coups de production très élevée du boitier métallique des modèles séries, pourtant très robuste et fiable.

À noter aussi un détail important ce nouveau second étage autorise une Moyenne Pression de 9,2 bar, contrairement aux boitiers en métal dont la MP autorisée était entre 7,5 et 8,4 bar, cela permettra d'augmenter les capacités respiratoires des futurs détendeurs.

Cette innovation va enfin lui permettre de lutter contre les détendeurs SCUBAPRO déjà en plastique depuis plusieurs années.

Cette transition est le passage entre les détendeurs "séries" et ceux de la génération SUPRA.

Elle se traduit par un bouleversement du catalogue des détendeurs de la marque...déjà très confus...

d'une part on voit la sortie de modèles séries avec boitier XL qui sont la série 25, la série PRO et la série EXPLORER, puis par la sortie de nouveaux détendeurs tel que le CLUB XL en 1984 puis en 1986 de l'AQUALUNG.

La sortie du boitier XL et du détendeur EXPLORER l'année précédente font voler en éclats la série 25 en 1984: Les appellations 25/10, 25/20 et 25/30 sont supprimées du catalogue pour une nomenclature simplifiée: la série 25 (dans sa version métal) ou 25 XL (dans sa version plastique) ( incluant version étrier siège F, I et DIN ).

Le SPIROCLUB continue d'exister dans sa version à étrier fixe, seul une version XL sera rajoutée.

En juillet 1985 la SPIROTECHNIQUE sortira aussi 1 nouvelle version de l'EXPLORER en complément des deux versions de 1983: l'EXPLORER XL. elle  est simplement équipée d'un boitier XL, avec capot jaune ou noir. Comme pour les autres modèles de détendeurs, chacunes de ses versions seront disponibles en étrier (avec siège HP Français ou international) ou en DIN.

En 1984 la SPIROTECHNIQUE remplace sur sa série PRO le clapet HP néoprène trop fragile par un clapet téflon. Aucune autre modification ne sera apportée cette année là au détendeur. L'écrou de membrane est identique à la version de 1983, s'ouvre avec une clé BTR dans sa version à bain d'huile et un gros tournevis plat dans sa version standard.

En juillet 1985 la spirotechnique sortira sur la série PRO 6 versions différentes! Quatre seront équipées avec le second étage métallique, ce sont les modèles de 1984, et deux nouvelles versions avec le boitier XL, le PRO XL et le PRO XL S. Chacunes de ses versions seront disponibles en étriers (avec siège HP Français ou international) ou en DIN. De plus les versions XL sont disponibles avec capot jaune ou noir...

À noter aussi la modification du siège HP du premier étage. Sur les versions précédentes il était solidaire du corps du premier étage et l'étrier se visait, maintenue par un clip.

Sur le nouveau modèle le siège HP est dorénavant amovible, de plus l'écrou de la membrane est redessiné, il s'ouvre maintenant avec une clé à ergot pour sa version bain d'huile, ou clé BTR pour sa version standard.

En octobre 1984 la SPIROTECHNIQUE sort le détendeur CLUB XL. Sur le catalogue de la marque il se décline en version CLUB 2 XL (sortie en octobre 1984) et en version CLUB 3 XL (sortie en avril 1985), mais j'ignore leurs différences, qui doit être vraiment superficielles, si toute fois il y en a une. La première version est probablement attribuée au CLUB XL de la série 25, sortie début 1984. C'est devenu avec les années le détendeur pour club incontournable, aujourd'hui appellé détendeur CALYPSO par AQUALUNG.

En 1986 la série PRO n'est plus commercialisée avec le second étage tout métal, le capot est remplacé par un modèle plastique similaire au XL.

Les version XL ne subissent aucune modification.

L' AQUALUNG est un détendeur à piston compensé de conception très proche de celui du MK10 de SCUBAPRO. Très fiable et robuste, il ne connaitra pourtant pas le succès de son rival. Il est équipé de 2 sorties HP et 4 sorties MP montées sur tourelle.

Il est sorti en 2 versions en Mars 1986, avec second étage XL ou métallique (AQUALUNG R), ce dernier est équipé d'un dispositif de sensibilité et d'un capot noir en plastique. À partir de 1987 seul la version XL existera. En 1991, en même temps que le club 1991 sortira un nouveau capot pour le boitier XL du détendeur AQUALUNG.

En 1987, faisant suite à une demande de la marine nationale, la Spirotechnique sort de ses ateliers un premier étage à membrane compensée révolutionnaire pour l'époque: le SUPRA.

Le SUPRA évoluera dès 1988 dans une seconde version "plus design" et donc le siège HP/étrier sera mâle et non femelle comme dans la version 1987. Ce célèbre premier étage sera associé pendant 15 ans à différents 2de étage dont le XL (dont plusieurs versions de capots), le MICRA et le XR2.

En 1998, probablement suite au décès du commandant COUSTEAU le SUPRA sera débaptisé et renommé COUSTEAU jusqu'en 2002, puisqu'en 2003 sortira le LEGEND "premier modèle" pour le remplacer.

Quant à l'AQUALUNG il sera modifié en 1996 dans une version à bain d'huile, le PIONNEER, pour moi un fantastique premier étage à piston mais dont la commercialisation sera rapidement stopper en 1999 suite à la démocratisation du NITROX, l'huile n'étant pas compatible avec un mélange d'air enrichie en oxygène.

La sortie du SUPRA premier modèle c'est fait en Avril 1987. C'est un détendeur à menbrane compensée équipé de 2 sorties HP et 4 sorties MP. C'est une pièce très rare, il n'a été produit qu'à quelques milliers d'exemplaires. Il se distingue du SUPRA second modèle par un design très "carré" et un siège HP de l'étrier femelle.

En 1986 sort le CLUB 4 XL avec son nouveau premier étage à piston non compensé. Il est équipé d'une sortie HP et 4 sorties MP. Robuste et facile d'entretien, c'est le détendeur qui va rivaliser avec succès contre le MK2 R190 de SCUBAPRO pour équiper les clubs de plongée.

En 1988 sort la nouvelle version du SUPRA. Nouveau design plus agréable, et nouveau siège HP mâle au niveau de la connection de l'étrier/DIN. À part cela les caractéristiques techniques sont les mêmes que sur la première version.

En 1989 sort une première version de l'ARTIC pour répondre à la demande des plongeurs d'eaux froides. Le premier étage SUPRA est équipée d'une chambre à bain d'huile sans vis de réglage pour la MP. Le boitier XL est équipé d'ailettes métalliques pour jouer le rôle d'échangeur thermique et le point de détente de la MP est décalé à l'autre bout du boitier pour que l'air soit réchauffé par l'expiration du plongeur.En 1991 sera rajouter sur le premier étage une vis de réglage MP ( voir photo) car celle-ci à tendance à augmenter dans un bain d'huile sans que l'on en connaisse la raison. Le capot du second étage est blanc, en forme de flocon de neige.

En 1991 sort un nouveau capot pour le second étage du CLUB 4 XL, histoire d'enlever un bouton poussoir et son ressort...Mais il s'avère que ce détendeur n'était pas facile à purger avec des gants et ce système sera vite abandonné.

En 1991 en même temps  que le nouveau CLUB 4 XL, sort le détendeur AQUALUNG avec un  nouveau capot. Mais il s'avère que ce détendeur n'était pas facile à purger avec des gants et ce système sera vite abandonné.

En 1996 la SPIROTECHNIQUE sort le PIONNEER qui est à ma connaissance le seul détendeur à piston compensé équipé d'un bain d'huile. Il est destiné aux eaux froides ou chargées, et remplace  l'AQUALUNG. Très bon détendeur, il ne survivra pas à la démocratisation du NITROX et sa production sera malheureusement stoppée dès 1999.

Le détendeur MICRA utilise un premier étage SUPRA classique mais un second étage très compact en plastique qui nous provient des USA à travers le fabriquant US DIVER. Idéale pour la plongée enfant il sera retiré du marché européen fin 1997 car il ne passe pas les nouvelles normes européennes créées cette année là.

En 1996 sort le second étage XR2 en remplacement du boitier XL. Un boitier très compact dont la particularité et de pouvoir être monté flexible à gauche ou à droite. Originalement monté avec un capot bleu (en option jaune, vert, rose). Il aura une monté de version en 1998, le XR2 PERFORMA (capot gris) avec une nouvelle manette effet venturi et une nouvelle vis de règlage de la sensibilité.

Le SUPRA XR2-CRYO et le digne remplaçant de l'ARTIC. Il est équipé d'une chambre sèche sans huile, provenant de la technologie du fabriquant anglais APEKS, et est donc compatible NITROX. On y retrouve sur le second étage les ailettes métalliques pour jouer le rôle d'échangeur thermique.

En 1998, probablement suite au décès du commandant COUSTEAU la marque AQUALUNG décide de mettre tous les produits fabriqués par LA SPIROTECHNIQUE, US DIVERS, TECHNISUB et SEA QUEST sous le même nom, c'est à dire AQUALUNG.

Même si LA SPIROTECHNIQUE existe toujours, ses produits sont vendus sous la banière AQUALUNG...C'est la fin d'une époque...et de ma collection car j'ai décidé de ne pas faire ces détendeurs là. Vous ne verrez donc pas sur ce site les détendeurs comme le TITAN, le KRONOS, le CALYPSO, le LEGEND ou encore le LEGEND 2.

On peut pourtant déjà parler d'une quatrième génération, celle du LEGEND, débutée en 2003 et d'une période intermédiaire de 1998 à 2002 où AQUALUNG marque son terrain en France et en Europe.

 

J'espère en tout cas que mon site vous aura apporté des informations pertinentes sur l'histoire des détendeurs de la marque SPIROTECHNIQUE.

 

À bientôt

 

Luca

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now